Logement
Point de vue de Bernard Cadeau, ORPI

Entretien avec Cécile Duflot : le réseau ORPI appelle à la régulation de la profession

Le 31 janvier dernier, Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, m’a reçu rue de Varenne, à Paris. Madame Duflot a réaffirmé qu’elle n’avait rien contre les agents immobiliers et a fait preuve d’une écoute active. Au programme de nos échanges, plusieurs dossiers de fond et notamment la nécessaire régulation de la profession immobilière.

Renforcer la formation des professionnels

Face à l’évolution des métiers et des enjeux auxquels doit aujourd’hui répondre le secteur de l’immobilier (environnementaux, sociaux, économiques…), ORPI soutient en effet la volonté du ministère de renforcer les exigences de la formation initiale et continue. A notre sens, cette formation doit être obligatoire pour tous et confirmée par un diplôme. Elle doit aussi s’inscrire comme un préalable à toute pratique professionnelle et se poursuivre ensuite, en cours de carrière, par une formation permanente. ORPI est visiblement en avance sur son temps, puisque pour la seule année 2012, ce sont 2 315 jours de formation & audit qui ont été dispensés auprès de 11 250 stagiaires de son réseau. Un résultat qui illustre la stratégie de formation continue de l’ensemble des collaborateurs ORPI, porté par le Conseil de Gérance ORPI depuis de nombreuses années. La coopérative ORPI à notamment voté en Assemblée Générale 2011, une session de formation obligatoire minimum par an et par collaborateur pour l’ensemble de son réseau. Des résultats donc bien au-delà de ce minimum statutaire.

Pour l’égalité de tous les professionnels devant la loi

Par ailleurs, ORPI milite pour une égalité de traitement entre les agents immobiliers, aujourd’hui strictement encadrés par la loi, d’un côté et, de l’autre, les nouveaux acteurs non pris en compte par les textes. ORPI réclame en particulier que tous les acteurs de la profession soient soumis aux mêmes règlements, mandataires commerciaux compris. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’ORPI a par exemple proposé à Madame Duflot l’instauration d’une carte professionnelle par département pour tous les professionnels. Quant aux marchands de listes, ORPI demande purement et simplement leur interdiction.

Calendrier de travail

Nous nous sommes quittés avec l’idée de continuer à travailler ensemble. Et avons d’ores et déjà pris rendez-vous pour de prochaines rencontres.

Mots-clés : Dispositif Duflot, ORPI
Business Immo