Territoires

La justice demande la résiliation de la convention autorisant l'extension de Roland-Garros

(AFP) - Le tribunal administratif de Paris a donné deux mois à la Ville de Paris pour résilier la convention signée entre elle et la Fédération française de tennis (FFT) pour la modernisation du site de Roland-Garros, a-t-il annoncé vendredi.

Le tribunal a estimé que la délibération du Conseil de Paris de juillet 2011 ayant autorisé la convention était "illégale", au double motif d'une (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives