Logement

2,45 % - C'est le taux fixe moyen proposé par les banques sur 10 ans, constaté en avril 2013 par la Cafpi.

Le Crédit Logement constate que les taux présentés par les banques ont continué de baisser en mars. Cafpi observe, de son côté, une stagnation.

En avril, malgré quelques ajustements, les taux n’ont guère évolué et restent historiquement bas. Les taux fixes s’affichent en moyenne à 2,45 % sur 10 ans, 2,75 % sur 15 ans, 3,05 %  sur 20 ans et 3,35 % sur 25 ans. Malgré un OAT 10 ans qui a continué de baisser en mars et qui se situe aujourd’hui à
2,01 % contre 2,28 % en février, une nouvelle chute paraît bien compromise, selon la Cafpi.

« Avec l’instabilité qui règne à nouveau dans la zone euro avec Chypre, il y a effectivement un risque de voir à nouveau les banques ne plus se faire confiance, ce qui pourrait créer de nouvelles tensions, explique Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi, nous n’en sommes pas là, mais nous sommes cependant certains que les taux ne baisseront plus. La France reste une bonne signature par rapport à ses partenaires européens et peut emprunter à des taux très bas, mais les mois qui viennent pourraient changer la donne ».

Pour l’heure, les conditions d’emprunt sont toujours très favorables aux emprunteurs et Cafpi constate une forte augmentation de la demande. Sur le 1er trimestre 2013, celle-ci progresse de 50 % par rapport au 1er trimestre 2012, qui avait toutefois été difficile après la « ruée » de la fin 2011 liée au durcissement de la fiscalité. Les candidats à l’acquisition profitent des taux bas pour mettre leur projet à exécution. Ceux qui ont déjà emprunté n’hésitent pas non plus à renégocier leur crédit, puisque 20 % des dossiers supplémentaires recueillis au 1er trimestre 2013 concernent des rachats de crédit.