Bureau

8,8 % - C'est la performance de l’indice IEIF SIIC France depuis le 1er janvier 2013.

C'est ce que rappelle La Française AM, dans sa dernière Lettre des gestions immobilières.

Dans un contexte de reprise (mais aussi de versatilité) des marchés boursiers au cours du mois d’avril, le secteur immobilier coté français et européen a connu un rebond notable sur un mois, sa performance s’avérant bien supérieure à celle des indices boursiers traditionnels. Ainsi, depuis le 1er janvier 2013, l’indice IEIF SIIC France, qui évoluait jusqu’alors de façon comparable au CAC 40, s’est démarqué pour afficher une performance totale (dividende réinvesti) de 8,8 %, contre 6,75 %.

La croissance régulière des revenus des grandes foncières cotées explique cette surperfomance, dans un environnement financier toujours très averse au risque. Ainsi Unibail-Rodamco 210.35€ | +1.42% , Gecina 124.10€ | +1.43% ou encore Klépierre 35.57€ | +1.61% ont, pour le 1er trimestre 2013, affiché des loyers bruts à périmètre constant en hausse. Les grandes foncières sont également toujours appréciées des investisseurs pour la gestion active de leur patrimoine, qui comprend d’une part des cessions rassurantes sur la valeur et la liquidité des actifs et d’autres part des projets de développement garantissant la croissance future de leurs revenus.