Territoires

Marseille en ligue des Champions

© FABRICE COFFRINI / AFP

Quelle est la Capitale européenne qui cumule plus de 3 Mds€ de projets immobiliers, en grande partie privés ?  Ne cherchez pas si loin… La réponse se trouve… à Marseille, vers laquelle converge un aéropage d’investisseurs, français et internationaux. Sacrée Capitale Européenne de la Culture 2013, la cité phocéenne aborde aujourd’hui un grand virage dans son histoire urbaine entamée au milieu des années 1990 avec Euroméditerranée. Quinze ans après, le bilan est là : une reconquête de son port, un grand ménage dans ses infrastructures, la création ou re-création de pans entiers de quartiers à commencer par Les Docks ou La Rue de la République. Et une nuée d’investisseurs privés qui se bousculent au portillon de Marseille. Des institutionnels bon teint. Des foncières cotées, françaises et britanniques en tête. Des fonds américains. Ils sont tous là, avec une prime aux premiers arrivés… pour construire le Marseille de demain. Un Marseille à qui ne manque, finalement, qu’un statut de grande métropole urbaine à l’instar de Paris ou de Lyon.

Business Immo a voulu, à sa manière, accompagner cette grande mutation urbaine que traverse Marseille avec deux initiatives fortes : un magazine 100 % Marseille et une conférence sur l’attractivité de la ville qui se tiendra ce matin au Centre d’information d’Euroméditerranée au cœur des Docks. Terrasses du Port, Les Docks, Prado, H99, Euromed Center, La Capelette… : vous retrouverez, dans votre numéro de mai et au fil de vos rubriques traditionnelles, toute la saga de Marseille au travers de son prisme immobilier et urbain. Avec un petit plus rien que pour vous : le carnet d’adresses des professionnels qui font l’immobilier d’entreprise dans la cité phocéenne. Cette ambition n’aurait pas été possible sans le concours du Club Immobilier de Marseille Provence (CIMP) qui nous a ouvert grand les portes de la Cité phocéenne et qui organisera, le 6 juin prochain, sa Nuit de l’Immobilier. Qu’ils en soient ici remerciés…

Alors, sans plus attendre, embarquez-vous pour la cité phocéenne. Ne tardez pas, il n’y aura pas de places pour tout le monde…