Hôtels/Loisirs

« Si certains se posent des questions, ce n’est pas mon cas. Le conseil d’administration m’a donné une mission. Je suis directeur général à plein et je joue mon rôle à plein. »

Yann Caillère © Dieter NAGL / AFP

C'est ce qu'a déclaré Yann Caillère, nouveau directeur général d'Accor, dans un article publié dans Les Echos.

Un mois après sa nomination, suite à la mise à l’écart de l’ancien PDG, Denis Hennequin, Yann Caillère a dévoilé sa feuille de route et annoncé un remodelage de son comité exécutif. Yann Caillère a confirmé la poursuite la cession d'hôtels, censée répondre à  l'objectif, déjà fixé pour 2016, de ramener à 20 % le parc d'Accor en détention directe ou indirecte (location), la franchise et les contrats de management représentant respectivement 40 % chacun. 800 hôtels sont concernés par ces cessions.

Dans le cadre du nouveau comex, Gilles Bonnier, qui a récemment rejoint Accor pour prendre en charge ses actifs immobiliers hôteliers, n'est plus « directeur général patrimoine » mais « directeur général asset & investissement ».

Business Immo