Commerce
Apsys

Apsys, ou la stratégie du « cousu main »

Le printemps 2013, c’est le temps des inaugurations pour Maurice Bansay. Le patron d’Apsys vient à peine d’ouvrir le Parc de la Jaufertie, à quelques encablures d’Angoulême, qu’il file à Caen pour inaugurer les Rives de l’Orne, la concrétisation de sa première grande opération immobilière française depuis 2008. Chahuté par la crise financière, Apsys revient sur le devant de la scène de l’immobilier commercial, avec un nouveau partenariat financier, de nouvelles ambitions, mais un même positionnement : le « cousu main ». Découverte.


Apsys reste une histoire entrepreneuriale. Celle de Maurice Bansay, ancien directeur général de Trema qui, au lendemain de la cession des projets commerciaux à (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives