Green

« En matière d’éco-PTZ, certaines banques jouent très bien le jeu » - Benoist Apparu

Alors qu’il se félicitait du succès de l’éco-PTZ (prêt à taux zéro destiné au financement des travaux d’économies d’énergie), Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement, a salué le rôle du Crédit agricole et des Banques populaires. « Certaines banques jouent très bien le jeu », a-t-il souligné.
En six mois, on dénombre déjà 50 000 éco-PTZ. Pour la grande majorité, ces prêts financent un bouquet de trois types d’intervention. Les plus courantes sont l’amélioration du système de chauffage ou de production d’eau chaude, l’isolation de la toiture et le remplacement des fenêtres. Le montant moyen des opérations de rénovation thermique financées par l’éco-PTZ est de 19 000 €. Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, porter le rythme à 200 000 prêts par an.