Territoires

La dissolution de l’Epadesa votée à l'Assemblée nationale

"L'Epadesa va devenir un établissement d'intérêt métropolitain", a assuré Alexis Bachelay, député des Hauts-de-Seine et co-rapporteur de la mission d'information sur le Grand Paris. Il a déposé, avec Carlos Da Silva, député de l'Essonne et six députés PS d’Île-­de-­France, un amendement pour la suppression de l’Etablissement public d’aménagement de la Défense Seine-­Arche. Une proposition adoptée par l’Assemblée nationale.