Bureau

« Dans un environnement économique difficile qui pèse sur les valeurs locatives et in fine le prix des actifs, la demande reste forte et les capitaux sont là. »

C'est ce qu'a déclaré Antoine Derville, PDG de DTZ France, dans la dernière étude du conseil sur le marché de l'investissement en France, au 2e trimestre 2013.

Le 2e trimestre 2013 s'achève sur un volume de 3,5 Mds€ investis sur le marché français, en hausse de 40 % par rapport au 1er trimestre 2013 (2,5 Mds€), selon l'analyse dressée par DTZ.

« Après une période très attentiste des investisseurs étrangers vis-à-vis de la zone euro et de la France en particulier, notre marché français est de nouveau très regardé pour sa capacité à fournir des rendements sécurisés avec une profondeur de marché attractive pour les grands fonds d'investissement », ajoute-t-il.

Mots-clés : Antoine Derville, DTZ