Logistique

« Le gouvernement veut-il maintenir un pavillon routier français, une logistique française ? »

Philippe Grillot, président de la Fédération des entreprises de transport et logistique de France (TLF), s’interroge sur la volonté des pouvoirs publics avec la mise en place de la taxe carbone.
« Nous aurions souhaité plutôt une accalmie fiscale pour les quelques mois qui viennent pendant au moins la période de fin de crise », ajoute-t-il.

Mots-clés : Philippe Grillot, TLF