Hôtels/Loisirs

298 millions - C'est le nombre de touristes internationaux dans le monde entre janvier et avril 2013, selon l'OMT.

Entre janvier et avril 2013, l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) a enregistré au total 298 millions de touristes internationaux dans le monde, soit 12 millions de plus que l’an passé à la même période, selon le dernier baromètre OMT du tourisme mondial.

Les perspectives pour la haute saison touristique en cours restent bonnes, puisque l’on s’attend à ce que 435 millions de touristes se rendent à l’étranger entre les mois de mai et août. Le nombre d’arrivées de touristes internationaux s’est accru de 4,3 % durant les quatre premiers mois de 2013, passant de 286 à 298 millions, malgré une conjoncture économique mondiale difficile.

Toutes les régions ont relevé des résultats positifs, avec les croissances les plus fortes en Asie-Pacifique (+6 %), en Europe (+5 %) et au Moyen-Orient (+5 %), et les croissances les plus faibles aux Amériques (+1 %) et en Afrique (+2 %). Par sous-région, l’Asie du Sud-Est (+12 %), l’Asie du Sud (+9 %) et l’Europe centrale et orientale (+9 %) se sont particulièrement distinguées.

« Le tourisme international continue d’afficher un dynamisme exceptionnel », a déclaré le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « La progression de 4 % du nombre de touristes internationaux qui franchissent les frontières au cours des premiers mois de 2013 confirme que le tourisme est l’un des secteurs qui se développent le plus à notre époque, apportant une contribution capitale à l’économie d’un nombre croissant de pays », a-t-il ajouté.

Une croissance plus forte dans les économies émergentes

La croissance a été plus forte dans les destinations des économies émergentes (+4,6 %) que dans les économies avancées (+3,3 %), tendance qui caractérise le secteur depuis maintenant de nombreuses années. La croissance apparaît positive dans toutes régions, mais avec des résultats assez variés. L’Asie-Pacifique (+6 %) a connu la plus forte croissance relative, qui a été dopée par la fréquentation en Asie du Sud-Est (+12 %) et en Asie du Sud (+9 %).

Le nombre d’arrivées de touristes internationaux en Europe, région la plus visitée du monde, a augmenté de 5 %, ce qui constitue un excellent résultat compte tenu de la situation économique qui y règne. L’Europe centrale et orientale (+9 %) continue de mener le mouvement, tandis que l’Europe du Sud et méditerranéenne (+5 %) a également affiché de bons résultats.

Durant les quatre premiers mois de 2013, l’Afrique (+2 %) et les Amériques (+1 %) ont connu une croissance plutôt faible, mais elle fait suite à des progressions marquées en 2012 (+6 % et +5 %, respectivement). Au niveau sous-régional, on relève des courbes de croissance assez plates partout aux Amériques, excepté en Amérique centrale (+4 %). En Afrique, la croissance de 3 % relevée en Afrique subsaharienne contraste avec le statu quo constaté en Afrique du Nord.

La croissance au Moyen-Orient est estimée à 5 %, chiffre qu’il convient toutefois de considérer avec prudence car il s’appuie sur un nombre de données encore assez limité.

435 millions de touristes devraient se rendre à l’étranger

Les perspectives restent bonnes pour la période de mai à août, qui correspond à l’été de l’hémisphère nord. Quelque 435 millions de touristes devraient se rendre à l’étranger pendant ces quatre mois, qui absorbent jusqu’à 40 % des arrivées de touristes internationaux enregistrées sur une année. Il se pourrait que le rythme de croissance ralentisse un peu, l’intersaison ayant tendance à faire ressortir une progression plus soutenue que durant la haute saison.

Le nombre de réservations de voyages internationaux en avion pour la période de mai à août, en hausse de 4 %, selon l’étude économique Forwardkeys, conforte ces prévisions. Les plus fortes progressions concernant les réservations de vols internationaux ont été enregistrées en Afrique et au Moyen-Orient (+7 %) et aux Amériques (+5 %), suivis de l’Europe (+3 %) et de l’Asie-Pacifique (+2 %).

Ces perspectives sont confirmées par l’Indice de confiance du groupe d’experts de l’OMT, qui fait apparaître une confiance soutenue pour cette période bien qu’avec certains écarts entre les régions et les activités. La confiance a nettement augmenté en Europe et au Moyen-Orient, chez les opérateurs mondiaux, les voyagistes et les agences de voyages. En revanche, la confiance a reculé parmi les experts de l’Asie-Pacifique, des Amériques et de l’Afrique, ainsi que chez ceux de l’industrie des transports.

Sur l’ensemble de l’année 2013, le nombre d’arrivées de touristes internationaux devrait augmenter de 3 ou 4 %, ce qui concorde avec les prévisions de long terme de l’OMT, de 3,8 % par an pendant la période de 2010 à 2020.