Logement

89 % - C'est la part des propriétaires qui se disent découragés d’investir dans l’immobilier locatif, selon LocService.fr

LocService.fr a mené une étude auprès de 1 600 bailleurs, concernant les mesures présentées le 26 juin dernier en Conseil des ministres par Cécile Duflot, pour favoriser l'accès des ménages au marché locatif. Une question était posée : le nouveau projet de loi sur le logement va-t-il décourager ou encourager les bailleurs à investir dans l’immobilier locatif ?

Les professionnels de l’immobilier, directement concernés par ce projet de loi, ont le sentiment que ces mesures risquent d’affecter de plein fouet les propriétaires, selon le sondage de LocService.fr, qui démontre que près de 90 % d’entre eux se disent découragés par le projet de loi. Les bailleurs se sentent une nouvelle fois lésés et mis au pied du mur.

« Les décisions concernant l’encadrement des loyers et la garantie universelle des loyers (GUL) sont symptomatiques, mais c’est la loi toute entière qui va totalement décourager les bailleurs particuliers. Les autres mesures n’inciteront certainement pas le propriétaire bailleur à investir : réduction du préavis dans les zones tendues, restitution tardive du dépôt de garantie taxée à 10 %, supporter seul l’ensemble des frais de recherche du locataire par les agences immobilières, etc. N’oublions pas que ces nouvelles contraintes se rajoutent à une fiscalité décourageante. Ce projet de loi pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’investissement locatif privé, qui loge plus de 6,5 millions de ménages », estime Richard Horbette, fondateur du site LocService.