Bureau
Magazine 96

Marchés, actifs : les tops et les flops de l’année

Les campus franciliens, le logement sécurisé, l’hôtellerie toutes catégories confondues : voilà, selon la sélection de la rédaction de Business Immo, le tiercé de tête des actifs gagnants en 2013 en France, (ses tops). A l’inverse, les tours de bureaux, les emplacements n°1 bis et 2 et les entrepôts XXS par opposition aux méga plates-formes logistiques auront connu des heures difficiles cette année. Boudés par les utilisateurs mais aussi par les investisseurs, ces actifs font partie des flops de la saison. Des tops et des flops, vous en trouverez aussi sur les marchés franciliens et régionaux.

Mais Business Immo a voulu aller au-delà du simple bilan semestriel, voir plus loin en dressant les raisons d’espérer et de désespérer sur le marché hexagonal. Grand Paris, simplification des normes, financement, newcomers sur le marché de l’investissement, attractivité de la France : les arguments en faveur de la scène française sont nombreux, percutants et décisifs. A l’inverse, le marché français de l’immobilier d’entreprise souffre de la faiblesse de sa demande exprimée, de la fréquentation chahutée de ses centres commerciaux, de la fin de son bail triple net, de l’obsolescence de son parc et de ses taux de rendements. Et vous, êtes-vous plutôt du style à espérer ou à désespérer ?

Business Immo