Logement

"Si on prend le projet de loi "Accès au logement et à un urbanisme rénové" (ALUR) qui doit être présenté en septembre par Cécile Duflot, la ministre du Logement, on note que...

Michel Mouillart © DR

... le mot "jeune" n'est écrit qu'une fois en 174 pages... Ça interpelle". C'est ce qu'a déclaré à l'AFP Michel Mouillart, professeur d'économie à Paris Ouest, lors des entretiens d'Inxauseta à Bunus, (Pyrénées-atlantiques), consacrés cette année au thème "Jeunes, emploi/logement : une histoire d'accès".

"La tendance de l'Etat a été de faire porter durant les 30 dernières années par les autres acteurs de la politique du logement (1 % logement, collectivités locales, bailleurs sociaux ou privés) la charge de la mise en oeuvre de ses décisions et les impératifs de la solidarité nationale", poursuit l'universitaire. "L'Etat ne peut pas tout faire", concède-t-il, "mais il faut qu'il fixe un cadre pour l'accès au logement des jeunes comme il l'a fait pour les Programme locaux habitat (PLH), où la notion, les critères, ont été définis".