Logement

32 % - C'est la baisse de loyer dont pourraient bénéficier les 5 % de locataires parisiens qui paient le plus cher, grâce à l'encadrement des loyers.

C'est ce qu'estime l'observatoire Clameur, qui représente les intérêts des professionnels de la location. Ceux-ci estiment que cette mesure phare du projet de loi Alur favorisera les locataires les plus aisés, au détriment des plus modestes, qui pourraient voir, à l'inverse, leurs dépenses de logement bondir.

A Marseille, la baisse des loyers pourrait atteindre 39 % pour les 5 % des locataires payant le plus cher. A Lyon, elle pourrait atteindre 43 %, toujours pour la même tranche de la population.