Juridique

L'Afrexim recommande de ne pas tenir compte de la hausse programmée des droits pour ses expertises 2013

L’Afrexim a pris bonne note du projet de loi visant à permettre aux départements de relever leur barème de droits de mutation sur les transactions immobilières de 0,7 % au maximum pendant une durée de deux ans.