Logement

Est-on en train de nationaliser la propriété individuelle en France ?

Bernard Cadeau, le président du réseau Orpi, s’insurge contre la politique du gouvernement en matière de logement et les préconisations du Conseil d’analyse économique. Il estime que les propriétaires se retrouvent stigmatisés.

Nouveau crédit d’impôt pour la rénovation thermique excluant les bailleurs, dans la 1ère mouture de la loi Alur. Préconisation de taxation des propriétaires occupant leur logement dans le dernier rapport du Conseil d’analyse économique. Mais où va-t-on ?

Est-ce qu’on est en train de nationaliser la propriété individuelle en France ? Et cela, dans l’indifférence générale ! Impossible de rester de marbre face aux tirs croisés et aux attaques répétées dont font actuellement l’objet les propriétaires !

C’est avec véhémence que je pousse un cri d’alarme, car nos gouvernants jouent un jeu trouble avec leurs concitoyens, propriétaires, locataires et investisseurs. Et il est fort à redouter qu’aucun ne sorte gagnant de cette opération : pas plus les locataires censés être protégés, que les bailleurs, chaque jour un peu plus stigmatisés.

Contrairement à ce que fait mine d’ignorer le gouvernement, faute de parc locatif public suffisant dans l’Hexagone : les bailleurs privés ne sont pas le problème, mais bien la solution des locataires. A chaque fois qu’on pénalise un bailleur, on vise indirectement un locataire, celui-là même que le gouvernement souhaite protéger. Il serait temps de s’en souvenir, si l’on ne veut pas aggraver le mal-logement. Jouer les pompiers pyromanes n’est jamais sans danger

Business Immo