Bourse / Finance
Trois familles d'investisseurs internationaux à suivre

La fidélité des Allemands

Pour les Allemands, l’équation est simple : la France constitue l’un des plus gros marchés de la zone euro, sinon le plus important. Ces neuf dernières années, les investisseurs originaires d’outre-Rhin ont réalisé en moyenne 15 % des transactions portant sur des montants supérieurs à 100 M€, selon Jones Lang LaSalle. Après avoir reculé en 2010, répercussion de la crise oblige, cette part globalement progresse, passant de 6 % du marché en 2012 à presque un quart au dernier premier semestre.

Côté acteurs, Union Investment Real Estate, présent depuis une dizaine d’années, fait figure de pionnier. Son portefeuille est constitué à 92 % de bureaux situés (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives