Hôtels/Loisirs

"Il n'est pas acceptable que dans le cadre de la fermeture temporaire du Lutetia pour travaux, il n'y ait pas de mesures sociales à la hauteur"

Laurent Berger © cfdt-htr.org

Le chef de file de la CFDT, Laurent Berger, a fait cette déclaration à l'AFP, lors de la manifetsation d'une centaine de salariés de l'Hôtel Lutetia jeudi devant l'établissement parisien. Ces derniers s'opposent au plan de sauvegarde de l'emploi annoncé par la direction.

Mots-clés : CFDT, Laurent Berger, Lutetia