Carrières

Formations : le panel s’étoffe

Les formations en management en immobilier ont vu poindre le jour il y a maintenant une quinzaine d’années avec une volonté de professionnalisation des métiers de l’immobilier. Les premiers Master de niveau bac + 5 entièrement dédiés à l’immobilier sont venus renforcer et compléter le panel d’offres de formation immobilière, alors spécialisés sur l’aménagement des territoires et l’urbanisme tel que le cycle urbain de Sciences Po.

Les profils des étudiants

Ces formations sont initialement dédiées à des étudiants et quelques professionnels aux profils multiples et variés : ingénieurs, sciences économiques, études commerciales, sciences de gestion, droit. « Cette mixité de profils est indispensable pour dynamiser les échanges et permettre un enrichissement personnel de chacun lors du cursus et dans la réalisation des travaux de groupes. Le cycle urbain de Sciences Po met un point d’honneur à mettre en avant le collectif ».

De plus, sont constatés par l’ensemble des directeurs des formations diplomantes : une évolution du profil et de la motivation des candidats toujours en recherche de perfectionnement et plus précisément:

- Une nette amélioration du niveau général des candidats, en quête de technicité, en témoigne Michel Micheau, professeur des universités à Sciences Po, directeur du Master Urbanisme de Sciences Po.

- Avec plus d’une centaine de dossiers de candidats imposant une forte sélection;

- Une motivation immobilière qui se renforce dans les parcours des jeunes professionnels avec une quasi généralisation d’une année de césure dans l’immobilier relevée par Denis Burckel.

Les évolutions des formations

Après un mouvement vers la financiarisation des formations entamé il y a une décade, on relève que les matières enseignées restent fondamentalement les mêmes bien que quelques tendances se dessinent en fonction des évolutions du marché et des demandes des entreprises. Ainsi, le cycle d’urbanisme de Science Po a, de son côté, renforcé ses cours de finance et forme les diplômés sur les logiciels Autocad. De même, depuis cinq ans environ, les étudiants du Master 246 de Dauphine se voient délivrer des cours sur l’immobilier durable et depuis l’année dernière, un cours d’immobilier sur le secteur de la santé a fait son apparition.

En ce qui concerne l’internationalisation des formations, de fait, l’immobilier et encore plus l’urbanisme, sont contraints à la fois par la culture de notre pays et le droit national. Ainsi, les cours dispensés sont spécifiques au marché Français. En revanche, toutes les formations exigent de leurs étudiants d’avoir un très bon niveau d’anglais, et certaines comme le Master 246 Dauphine donnent environ 10 % de leurs cours en anglais « Nous devons tenir compte du fait que les acteurs et investisseurs sont internationaux même si le secteur de l’immobilier reste très local », cite Denis Burckel, professeur Associé, directeur du Master 246 Management de l’immobilier de l’Université Dauphine.

Les débouchés

L’enjeu des masters est de satisfaire au mieux aux demandes des entreprises et de ce fait, une partie importante des cours est dispensée par des professionnels du secteur. La preuve en est, nos trois interviewés confirment des résultats très encourageants avec près de 100 % des étudiants qui trouvent un emploi dès leur diplôme en poche. Les domaines de recrutement sont également variés entre la promotion qui attire entre un tiers et la moitié des étudiants suivant le Master : l’investissement, l’expertise, l’audit, la gestion immobilière (asset management, property management).

Les prochaines évolutions et enjeux

Mais force est de constater que l’immobilier reste encore à ce jour enseigné comme une matière spécialisée dans des Masters spécifiques et un des combats d’Ingrid Nappi-Choulet, professeur Essec Business School, titulaire de la chaire Immobilier et Développement Durable de l’Essec, est de généraliser l’accès à cette formation : « Ce qui serait révolutionnaire, c’est de voir des cours de management immobilier intégrés à part entière aux cursus généraux de gestion et non plus seulement dans les formations professionnelles dédiées ».

Ainsi, cette chaire créée en 2003 répond à ce souhait d’évolution : développer des enseignements dédiés à l’immobilier dans une grande école de management et ce, en formation initiale. La chaire n’est pas un Master dédié, les étudiants qui la suivent sont ceux du cursus général de gestion qui décident de suivre des cours complémentaires à travers une filière spécialisée, aucun frais supplémentaire n’est demandé aux étudiants. C’est le mécénat qui rend le modèle viable.


Cette nouvelle édition de Business Immo Madame intitulée "Où en sont les femmes ?" a entièrement été réalisée par les membres du Cercle des Femmes de l'Immobilier et son Cercle Complice.

> Acheter Business Immo Madame 2013

> S’abonner à Business Immo