Carrières
Par Marianne de Battisti, Icade

Retour sur les bancs de l’école

© dadanya - Fotolia.com

L’Institut Français des Administrateurs (IFA) m’a remise sur le chemin de l’école en 2012… et j’ai retrouvé les salles de classe de la rue des Saints Pères, telles que je les avais connues quelques décennies plutôt alors que j’étais étudiante à l’Ecole Nationale des Ponts & Chaussées !

En m’engageant dans cette aventure, j’étais loin d’en mesurer l’investissement attendu.

De cette année très intense, je retiendrai trois points majeurs :

Le sérieux de la formation

Lié tout d’abord à la grande qualité des intervenants : tous praticiens, d’origine professionnelle très variés, d’expérience internationale, pédagogues et disponibles : je me souviens des interventions d’Agnès Touraine, aujourd’hui présidente de l’IFA, de Victoire de Margerie, de Daniel Lebègue, d’Yves Dumont, pour n’en citer que quelques uns.

L’amplitude des sujets traités: finances, capital humain, audit, gouvernance, PME-ETI, autant de thématiques différentes abordées en profondeur.

La variété des approches pédagogiques : théorie, pratique, quizz, simulation de conseil d’administration.

Une masse de connaissances qui nous a dotés d’un solide bagage de savoir et de savoir-être.

L’éthique

L’IFA a des convictions en matière de gouvernance, qu’il sait expliquer et porter avec force et constance, participant à la définition de la « bonne gouvernance » et contribuant avec efficacité à faire adopter les « bonnes pratiques » : indépendance des administrateurs par rapport à l’exécutif, transparence dans l’information des actionnaires («say on pay» par exemple), amélioration du mode de fonctionnement des conseils (cumuls des mandats, parité, séminaire des administrateurs …)

La force du collectif

Le troisième point fort que je retiendrai de ma formation à l’IFA est l’énergie dégagée par la promotion. Assez hétérogène (âge, origine professionnelle, position hiérarchique, taille de l’entreprise, …), le groupe était formé d’individualités qui ont montré une capacité étonnante à « jouer collectif ».

Cette dimension s’est révélée dans la préparation à l’exercice final avec une solidarité et une mobilisation remarquable. Trois week-ends de travail intense, de quizz, de répétition, d’approfondissement, d’auto correction, de coaching mutuel. Tous autant que nous sommes, nous avons partagé ces moments forts qui ont créé en nous un lien qui nous donne aujourd’hui encore l’envie de nous retrouver, sans compter les affinités professionnelles qui ont pu se créer et donner lieu à du business entre certains d’entre nous !

En bref, je dirai que si la certification IFA se mérite, les efforts qu’elle exige sont largement récompensés par les compétences acquises et les amitiés liées !


Cette nouvelle édition de Business Immo Madame intitulée "Où en sont les femmes ?" a entièrement été réalisée par les membres du Cercle des Femmes de l'Immobilier et son Cercle Complice.

> Acheter Business Immo Madame 2013

> S’abonner à Business Immo