Territoires

"La hausse des droits de mutation est une nouvelle barrière à l’acquisition, qui va, en premier lieu, impacter les ménages aux revenus modestes"