Logistique

« Les aménagements du MIN de Rungis permettront de faire face à la croissance voulue du trafic...

...en reportant ainsi sur le mode ferroviaire l'équivalent-camions de 10 000 unités de gros porteurs par an » : c’est le conseil régional d'Ile-de-France, partie prenante de la rénovation du terminal ferroviaire de Rungis, qui le dit.
Cette opération devrait permettre aux volumes de fruits et légumes frais transportés par le rail d’être multipliés par deux, à 400 000 tonnes par an. Ce sont, chaque semaine, 11 trains de fret SNCF – l’équivalent de 70 semi-remorques – qui arrivent sur le terminal ferroviaire de Rungis. Le montant de la rénovation financée par la région Ile-de-France, le conseil général du Val-de-Marne, SNCF Geodis et la Semmaris, s’élève à 19 M€.

Mots-clés : SNCF, Semmaris