Green

47 % - C'est le taux d'abandon des projets solaires photovoltaïques par ERDF dans dans les installations de puissance supérieure à 36 kVA.

Selon Ser-Soler,  ce taux d’abandon révèle l’inadaptation du cadre économique du développement de la filière. En raison de ce mécanisme, l’activité sur le segment de marché 9-100 kWc, qui concerne les bâtiments tertiaires, industriels, commerciaux et agricoles, est désormais à l’arrêt. Il est par conséquent essentiel de réviser au plus vite cet arrêté tarifaire pour faire redémarrer l’activité sur ce segment de marché, en instaurant un cadre enfin adapté, ainsi que des règles claires et prévisibles d’évolution des tarifs d’achat, se basant sur des indicateurs pertinents.

Le groupement propose une réévaluation urgente des dispositions tarifaires en vigueur pour les installations professionnelles de 9 à 100 kWc et une révision à la hausse des volumes des appels d’offres pour les installations de puissance supérieure.

« Ces mesures sont vitales pour la survie de l’industrie du secteur qui, malgré les difficultés rencontrées ces dernières années, conserve sa capacité de structurer une filière innovante, créatrice d’emplois, et exportatrice », rappelle Arnaud Mine, président de Ser-Soler.