Logistique

« Le segment de la logistique et des locaux d’activités demeure globalement considéré comme risqué par les investisseurs »

C’est Colliers UFG qui le souligne dans sa note de conjoncture trimestrielle. « Toutefois, plusieurs transactions sur le segment de la logistique prime se sont réalisées au cours du 2e trimestre, faisant ressortir des taux de rendement compris entre 7 % et 8 %. Les produits de moindre qualité, ou handicapés par une localisation secondaire, sont peu liquides et se traitent sur la base de taux à deux chiffres », ajoute le conseil.