Territoires

Bordeaux, the place to be

Bordeaux ne voit plus la vie qu'en rouge. Après avoir surfé sur son cépage mondialement renommé, la ville veut prendre désormais le virage du décollage économique. En s’appuyant sur un gros porteur imparable : Euratlantique, l'argument qui manquait pour faire de la cité du vin une grande capitale économique à vocation européenne. Car tel est bien l'enjeu. Deux décennies après l'arrivée d'Alain Juppé aux manettes de la ville, Bordeaux est enfin prête à prendre son envol.

L’OIN Bordeaux Euratlantique, le vaisseau amiral, voit maintenant défiler toute la place immobilière française gare Saint-Jean. Anticipant l'arrivée du TGV, qui mettra Paris à 2 heures, les opérateurs immobiliers ne semblent plus avoir de doute sur l'avenir économique de Bordeaux. Ils attendent juste que le calendrier des projets soit affiné afin d'éviter le spectre de la surproduction et de l'embouteillage des mètres carrés. D'autant qu'Euratlantique n'est pas le seul atout dans la manche de la métropole. Bassins à flot est l'autre grande pièce urbaine. Bien engagé, le quartier entre dans un temps fort de son histoire, à en juger le nombre de grues qui se disputent le paysage.

Pour le 3e opus de son magazine dédié entièrement à un territoire, Business Immo n'a donc pas hésité un instant. Des besoins résidentiels assis sur une démographie positive, de solides fondamentaux commerciaux, un territoire fort, une ambition économique qui se construit sous nos yeux, sans oublier le vent de l'innovation qui souffle un peu partout : cinq raisons de miser, avec assez peu de risques, sur Bordeaux. 2015, c'est l'année – pardon le millésime – Bordeaux. N'attendez plus pour y goûter...

> Pour vous procurer ce numéro

> Pour vous procurer ce numéro au format digital

> Abonnés à l'Intégrale ou au Digital, identifiez-vous et consultez dès à présent le numéro 115 au format digital, accessible depuis ordinateurs et tablettes.

Auteur