Logement

"Chez Orpi, nous savons qu’un seul point supplémentaire dans les taux de crédit équivaut à une baisse de...

... pouvoir d’achat de 10 %. Si cette remontée se fait dans le cadre d’un marché fluide, avec un bon équilibre entre l’offre et la demande, des banques raisonnables sur leurs exigences et des droits de mutation abordables, la remontée n’a que peu de conséquences. En revanche, si elle a lieu au contraire dans un contexte tel que nous le connaissons aujourd’hui, avec une demande d’apports personnels élevés de la part des banques, un marché déséquilibré, des droits de mutation forts, etc, alors l’impact de l’augmentation des taux est important. C’est d’autant plus dommage que l’on perçoit tout juste le retour à l’équilibre du marché, en témoigne la moyenne nationale de l’écart des prix qui s’établit à environ 4, 7% : un écart relativement faible, des vendeurs de plus en plus raisonnables, preuves d’un retour progressif à l’équilibre du marché". Bernard Cadeau, président d'Orpi, analyse l'impact qu'aurait une remontée des taux de crédit.

Mots-clés : Bernard Cadeau, ORPI
Business Immo