Logement
Point de vue de Charles Rossignol, co-fondateur de Log-etudiant.com

[POINT DE VUE] Le logement étudiant mérite un plan de cohésion sociale

Malgré les efforts des gouvernements successifs et la volonté affichée du Président de la République, le décalage entre le nombre d’étudiants qui cherchent un logement social et l’offre proposée continue de croître.

Les Crous, comme les bailleurs sociaux et certaines collectivités, ont engagé une course contre la montre pour augmenter le parc locatif social en faveur des étudiants majoritairement boursiers, mais les actions entreprises ne sont pas à la hauteur des besoins. Il faut aujourd’hui aller plus vite et plus loin.
 
Tous les acteurs du logement étudiant – crous, offices publics de l’habitat, bailleurs sociaux, foncières immobilières, promoteurs, associations, collectivités territoriales, Etat – doivent se mobiliser pour établir ensemble un plan national de cohésion sociale en faveur du logement étudiant.
 
Dans le secteur de la construction, différents dispositifs doivent être mis en œuvre tels que : la systématisation d’un volet « logements étudiants » dans les PLH, l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties pour les résidences crous (rapport Anciaux), la mobilisation du foncier de l’Etat à bas prix, des dispositifs favorisant l’investissement locatif, la décentralisation de certains campus assortie de modes de transports adaptés…etc.
 
Il appartient également au gouvernement et aux collectivités locales de mettre en place des dispositifs incitatifs permettant le développement du logement solidaire, tels que la collocation, l’échange de chambres, les séjours de courtes durées dans les résidences services.
 
Une mobilisation générale et conjointe des acteurs publics et privés du logement est aujourd’hui nécessaire et indispensable pour répondre au défi du logement des jeunes étudiants.