Logement
Point de vue de Norbert Fanchon, Groupe Gambetta

[POINT DE VUE] Tour de passe-passe présidentiel au Congrès HLM

Très attendu, le Président François Hollande a fait un tabac au 76e Congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH), qui regroupe 750 bailleurs sociaux. Dans son discours prononcé ce jeudi 24 septembre, il a annoncé un renforcement des engagements de l’Etat en faveur du logement social. Et quel engagement ! Jugez plutôt…

Dans le budget 2015, les subventions de l'Etat à la construction de logements sociaux, dites « autorisations d’engagement », s'élevaient à 400 M€. Sur ce montant, l’Etat ne versera effectivement cette année que 120 M€, dits de « crédit de paiement ». La grogne était de mise dans les rangs des acteurs du secteur HLM. Mais ça, c’était avant le Congrès.

Car au dit Congrès, le Président a promis que, en 2016, ce ne sont pas 120 millions qui seront versés, mais 250. L’Etat double la mise ! Voilà bien la preuve qu’il est fondamentalement attaché à la bonne dynamique de production de logements sociaux, comme l’avait rappelé la ministre du Logement, Sylvia Pinel, dans son discours d'ouverture du congrès.

Le bonheur est tel que l’on oublie les détails. Les 250 M€ seront déposés dans un Fonds national d'aides à la pierre encore bien mystérieux. Et comme le Président a promis que, à l’avenir, les sociétés d’HLM ne verront plus leurs réserves ponctionnées par l’Etat, ces dernières n’ont pas osé réclamer les 800 millions que l’Etat leur doit. Jeudi 24 septembre, journée des dupes ?