Bureau

[EDITO] Disruption

L'industrie immobilière face à l'uberisation. Magazine Business Immo n°121

Professionnels de l'immobilier : tremblez... un peu ! L'uberisation est aux portes de votre industrie. Déjà vampirisé sur son versant BtoC, l'immobilier BtoB ne peut plus aujourd'hui repousser les coups de butoir donnés par la transformation digitale des entreprises qui accélère les mutations sociétales. De la conception à l'exploitation, en passant par l'usage : chacun des maillons de la chaîne immobilière trouve désormais une ou plusieurs réponses numériques. Les plus savants vont même jusqu'à remettre en cause la notion même de propriété – qui représente le cœur vaillant de l'immobilier – au détriment de la notion de l'usage. On ne possède plus sa musique, sa voiture, ses livres (encore un peu tout de même...) ni ses données. Pourquoi possèderait-t-on son logement, ses bureaux, ses commerces et ses entrepôts...? Aristote ne disait-il pas, il y a 2 500 ans, que « la richesse consiste bien plus dans l'usage que l'on en fait que dans la possession » ?

Ce basculement n'est pas le seul à impacter notre industrie. Le passage d'une économie de l'offre à une économie de la demande est un corollaire de cette transition, donnant naissance à une multitude de start-up dont le service est la seule religion. « Le monde économique passe d'un rapport de forces à un rapport de flux », résume si bien Joël de Rosnay, chercheur et prospectiviste, dans ces colonnes. En un mot, le monde immobilier change, un peu plus lentement que le reste de l'économie, mais il change. Et c'est tant mieux...

Pour plusieurs raisons. Le digital fait tout d'abord émerger une autre vision de l'immeuble, désormais considéré comme un service plus que comme un actif. Gageons que « Building as a service » va devenir, dans les prochains mois, le mot d'ordre de bien des communicants dans l'industrie immobilière. Il promeut, ensuite, une autre conception de l'entreprise, plus proche du porte-avion qui agrège les compétences que du silo qui les empilent. Une entreprise autour de laquelle gravitent les collaborateurs sans jamais se figer dans l'espace et où l'économie collaborative devient la règle. L'irruption brutale du digital permet enfin aux managers de porter un message, celui de l'innovation qui innerve toutes nos activités, y compris les plus ancestrales. À cette enseigne, l'industrie immobilière n'a pas à rougir de sa capacité à innover et à repenser son environnement en permanence. Que ce soit, hier, avec la création des SCPI ou demain avec, dans la même sphère d'influence, l'essor du crowdfunding ou du wikibuilding. Rien ne pourra arrêter le train de l'innovation.

> Pour commander le magazine Business Immo #121

> Pour vous abonner à Business Immo