Territoires

« En réformant la DGF, Le Gouvernement a agi trop rapidement...

...trop massivement. Cette réforme a été faite sans étude d’impact, avec la mise en place de mécanismes extrêmement complexes et opaques. La mécanique de redistribution des richesses entre les villes est devenue illisible et aberrante », ont déclaré François de Mazières, député des Yvelines et Charles de Courson, député de la Marne.