Hôtels/Loisirs

Activité hôtelière en novembre 2015 : Paris subit, la Province moins impactée (In Extenso)

En partenariat avec

© pixarno - Fotolia.com

Paris, et au delà l’Ile de France, auront été dramatiquement frappées, par deux fois, par des actes terroristes au cours de cet exercice 2015. L’impact sur l’activité hôtelière est bien entendu significatif et l’année 2015, sur cette zone, se terminera en net retrait, selon In Extenso. Le mois de novembre aura vu une baisse de la fréquentation par rapport à 2014 sur l’ensemble des catégories à Paris. Si la Province semble moins impactée, les catégories intermédiaires terminent malgré tout le mois de novembre en retrait, notamment sur la Côte d’Azur.

Paris a subit, suite aux attentats du début du mois, une baisse très sensible de la fréquentation (de 10,9 à 14,6% de baisse du taux d’occupation selon les catégories). La tenue des prix moyens limite la baisse du REVPAR qui reste très marquée malgré tout. Paradoxalement, la catégorie grand luxe parvient à maintenir voire à faire progresser son REVPAR (+3,3%), il s’agit là d’un leurre, la comparaison à un mois de novembre 2014 de mauvaise facture étant trompeuse, et aggravant le constat sur les autres catégories. Le reste de la région francilienne résiste mieux et les catégories inférieures (économique et super économique) voient même, selon les départements, leur REVPAR progresser.

Le reste de la France a moins souffert. Seules les catégories Haut et Milieu de gamme enregistrent des reculs assez nets sur le mois. -9,8% de recul du REVPAR pour l’hôtellerie Haut de Gamme en Province, par le double effet du recul de la fréquentation et du prix moyen, -9,5% sur l’hôtellerie Milieu de Gamme sur la Côte d’Azur avec un recul très net de la fréquentation. L’ensemble des autres catégories se maintiennent ou progressent confortant la tendance haussière constatée depuis quelques mois maintenant. Si, là encore, la comparaison au mois de novembre 2014 doit nous amener à nuancer ces évolutions, il reste malgré tout que, sur ces zones, la progression à fin novembre est nette et le mois de décembre ne devrait pas inverser la tendance.

Pour l’hôtellerie super économique, les mois se suivent et se ressemblent. La maintien d’une progression des prix moyens à +1,5% depuis de début de l’année ne compense pas la baisse de la fréquentation. Le REVPAR est en retrait de près de 1% et semble se stabiliser à ce niveau. Le mois de décembre déjà bien entamé ne devrait pas bouleverser la donne. L’exercice 2015 sera globalement positif pour la Province, voire très positif pour la Côte d’Azur. A l’inverse, le recul très net enregistré depuis le début de l’année sur la capitale sera sans doute aggravé par un mois de décembre incertain, les craintes sécuritaires n’étant pas écartées. Le bilan 2015 restera mitigé.