Hôtels/Loisirs

L’année 2016 commence comme s’est terminée 2015

En partenariat avec

© Brian Jackson - Fotolia.com

Après une fin d’année 2015 lourdement affectée par les événements tragiques de novembre à Paris, les performances du mois de Janvier étaient attendues par les hôteliers parisiens avec l’espoir d’y percevoir un retour à la normale. Il faudra attendre car l’année 2016 a démarré sur les même tendances que celles relevées en novembre et décembre derniers.

En comparaison avec un mois de janvier 2015 marqué par les attaques de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, les hôteliers pouvaient s’attendre à un rebond des indicateurs début 2016. Force est de constater que les effets des attentats de novembre ont perduré sur la majeure partie de l’Île de France. A Paris, en particulier, les RevPAR ont reculé de 13% à 16% selon les catégories. A la différence de Janvier 2015, la tendance baissière a été amplifiée par un repli des prix moyens.

Moins exposée, l’hôtellerie en Régions a réalisé un mois de janvier positif en termes de fréquentation, notamment les établissements Haut de Gamme et Luxe. Hors Côte d’Azur, cette embellie a été atténuée par la baisse des prix moyens. En décalage avec la tendance générale, l’hôtellerie Super-économique a quant à elle mieux résisté en termes de prix moyen mais son RevPAR a souffert de l’effritement de la fréquentation, dans le prolongement de la tendance relevée en 2015.

En définitive, seul le segment Luxe a vu son RevPAR croître en janvier 2016, grâce à ses représentants en Régions. Ce marché totalisant 2% de l’offre de chambres au niveau national, il s’agit d’une maigre consolation dans un climat général qui reste morose.

Mots-clés : Charlie Hebdo, Hyper Cacher