Bureau
Point de vue de Bernd Effenberger, Bruynzeel Storage Systems

[POINT DE VUE] Nouveaux environnements de travail : tendances et enjeux des bureaux de demain

En réponse à la transition progressive des entreprises vers de nouvelles méthodes managériales, de nombreux changements voient le jour. La mutation des espaces de travail constitue une caractéristique centrale de ce renouveau. La volonté de repenser les solutions d’aménagement, propres à chaque société et activité, vise à apporter une nouvelle dynamique et une meilleure productivité.

Nomadisme et travail collaboratif : deux nouvelles priorités

« Les changements observés dans le monde professionnel et les avancées managériales qui les accompagnent font place à une nouvelle culture d’entreprise, ainsi qu’à de nouvelles méthodes. La dimension collective prend le pas sur la sphère individuelle, et cela se reflète dans l’aménagement des espaces de travail. Les bureaux sont partagés, les meubles deviennent mobiles et modulables, ou alors centralisés et partageables entre les différents services. Une véritable culture du nomadisme se développe, particulièrement dans les activités tertiaires.

Conséquence logique de cette évolution des modes de travail : une baisse de la demande en matériel de rangement individuel, au profit des rangements collectifs. Désormais, les dépenses sont davantage investies dans l’élaboration de zones de travail collaboratif (bureaux, salles de réunions, espaces de détente et de restauration, etc.) et dans l’achat de biens mobiliers partagés entre plusieurs personnes. Sur le plan managérial, la mode n’est plus forcément au développement d’Open Space mais, au contraire, à la mise en place de zones dédiées par type de travail.

Un phénomène parfaitement illustré par le terme anglais « Activity Based Space », qui désigne des espaces spécialement aménagés dans le but de maximiser l’efficacité et la collaboration au sein d’une entreprise. Bien qu’étroitement liée à la vie interne de l’entreprise, cette réflexion sur la refonte des espaces de travail ne se limite pas aux locaux en propre de la société, mais concerne également les salariés exerçant hors des murs de l’entreprise. Il est capital de s’assurer que ces collaborateurs « nomades » bénéficient eux aussi de conditions optimales, quel que soit leur environnement de travail (en déplacement, chez eux ou à tout autre endroit). Une perspective d’autant plus importante que le travail à distance tend à se démocratiser, constituant ainsi un des enjeux majeurs du monde du travail de demain. 

Un véritable enjeu pour les entreprises…

Gage de la prise de conscience du rôle stratégique des environnements de travail, les dirigeants de sociétés sont de plus en plus nombreux à faire appel à l’expertise de « Space Planners » pour les accompagner dans l’aménagement de bureaux. Un phénomène nouveau qui reflète les véritables enjeux de cette problématique pour les entreprises. Côté attractivité, la qualité de l’aménagement de l’environnement de travail constitue à présent un véritable levier pour attirer et fidéliser les talents, les salariés étant demandeurs de conditions de travail optimales, toujours plus adaptées et modernes. 

Par ailleurs, avec actuellement une moyenne de 8 postes de travail pour 10 employés, contre un par personne auparavant, l’essor du mobilier partagé est synonyme de réduction de coûts pour les entreprises. Mais ça n’est pas le seul avantage. Travailler en mode collaboratif favorise la cohésion entre les salariés et facilite les transferts de connaissances, de savoir-faire et de compétences, tout en accélérant la mise sur le marché des nouveaux produits par un échange plus simple entre les différents services. Autant de raisons qui conduisent donc les entreprises à placer les nouvelles tendances en matière d’environnement de travail au coeur de leur stratégie.

… à relever dès aujourd’hui !

Au-delà de ces tendances, de nouvelles évolutions se profilent. La raréfaction du papier en entreprise, par exemple, jouera certainement un rôle majeur dans l’évolution des environnements de travail, puisque impliquant, a priori, moins de besoin en rangements. La démocratisation du travail hors entreprises, a elle aussi des conséquences non négligeables. Aux Pays-Bas par-exemple, où cette pratique est largement répandue, des bureaux mutualisés fleurissent en périphérie des grandes villes, permettant aux collaborateurs de passer moins de temps dans les transports et donc de désengorger les routes, comme à Rotterdam notamment, tout en rencontrant d’autres entreprises.

Un système vertueux, tant pour les entreprises et leurs salariés que pour les municipalités et leurs citoyens, qui ne manquera pas d’inspirer d’autres pays ! Face à ces mutations qui bouleversent profondément les façons de travailler, notre challenge est d’aider les sociétés, quels que soient leur taille, activité et territoire, à s’adapter et d’accompagner leur succès grâce à de nouveaux espaces de travail toujours plus fonctionnels et innovants.