Commerce

Patrick Ollier - Député UMP et maire de Rueil-Malmaison

Des lois sur l’urbanisme, le commerce n’en manque pas. La circulaire Fontanet dans les années 1960, les fameuses lois Royer en 1973, les CDUC (les commissions départementales d’urbanisme commercial) puis les CDAC (commissions départementales d’aménagements commerciaux) : les législations n’ont cessé, depuis près de cinquante ans, de se succéder, de s’empiler, de s’annuler et parfois de se contredire. Avec deux conséquences majeures : une inflation des mètres carrés commerciaux et un allongement des délais pour boucler une opération. Aujourd’hui, Patrick Ollier, député UMP et maire de Rueil-Malmaison, prend la suite du député Jean-Paul Charié et propose une autre réforme de l’urbanisme commercial. « La dernière », promet-il. La dernière pour que le droit de l’urbanisme commercial entre définitivement dans le droit commun de l’urbanisme. Pour Business Immo, il revient sur les objectifs d’une proposition de loi sous les feux de l’actualité.

Business Immo : Vous êtes l’auteur d’une proposition de loi sur l’urbanisme commercial. Une de plus ? Patrick Ollier : Si cette proposition de loi est (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives