Logement

MeilleursAgents s’intéresse à l’impact du Brexit et de l’encadrement des loyers sur le marché immobilier

En partenariat avec

Sébastien de Lafond

En juin, à quelques exceptions près, les prix ont poursuivi leur augmentation selon la dernière édition du baromètre de MeilleursAgents : +0,5 % à Paris et entre +0,3 % et +0,6 % dans les principales grandes villes de France. En parallèle, la baisse des taux continue à augmenter le pouvoir d’achat des ménages solvables.

Deux événements majeurs arrivés en fin de mois auront un impact sur l'évolution du marché selon MeilleursAgents : le Brexit et l'élargissement de l'encadrement des loyers à 412 communes autour de Paris.

« Les conséquences du Brexit pourraient aller au-delà d’un retrait des Britanniques du marché immobilier Français, souligne Sébastien de Lafond, président de MeilleursAgents. Si le Brexit devait entraîner une volatilité durable des marchés financiers, l’immobilier pourrait bénéficier, comme d’autres actifs considérés comme valeurs refuges (l’or, le franc suisse, le dollar...) d’un afflux d’investisseurs désireux de mettre leur patrimoine à l’abri dans un monde plus incertain ».

Quant à l’élargissement de l’encadrement des loyers aux 412 communes de l’agglomération parisienne, MeilleursAgents regrette cette décision. « L’annonce de l’élargissement de cette mesure à l’agglomération parisienne nous paraît prématurée et probablement néfaste pour les bailleurs dont il faut se souvenir que la plupart sont des particuliers qui cherchent seulement à se constituer un patrimoine et non des “spéculateurs malhonnêtes” ainsi que pour les locataires qui auront de plus en plus de mal à trouver un logement dans la zone d’habitation la plus dense de France ».