Commerce

Chronique Jean-Michel Silberstein (CNCC) : « Le bout du tunnel ? »

Voila une question qui taraude tous les observateurs du commerce. Les Cassandres sont de sortie, qui nous promettent que le pire est à venir. Pour pouvoir répondre à cette question, observons bien objectivement la situation où l’on se trouve.
Il faut tout de même le reconnaitre, les centres commerciaux ont vu leurs chiffres d’affaires remonter progressivement depuis avril 2010, assortis d’une  fréquentation stable. C’est un signe très positif.
De même, les récentes grèves et les troubles qu’elles ont occasionnés pour nos visiteurs – pénuries de carburant notamment, problèmes de transport –, n’ont finalement pas beaucoup handicapé les résultats, comme le démontreront les chiffres d’octobre qui ont plutôt bien résisté à la conjoncture socio-économique chaotique du pays. 
On a aussi pu observer au Mapic ces derniers jours combien le dialogue entre bailleurs et preneurs s’était apaisé, un rapprochement des objectifs économiques s’étant initié qui peut faire espérer une reprise du développement des enseignes et une commercialisation ou recommercialisation plus aisée pour notre secteur.
Enfin la production de centres commerciaux n’a pas connu la chute vertigineuse que certains nous annonçaient !

Pour avancer désormais il va falloir tirer toutes les conséquences de cette crise et ceci pour tous les acteurs des centres commerciaux.
Pour le consommateur tout d’abord : lui redonner envie de consommer en stimulant « l’achat plaisir » et non plus l’achat corvée que certains sites lui imposent toujours.
Travailler à imaginer des centres commerciaux toujours plus accueillants, plus modernes et plus pratiques, afin que notre visiteur accepte d’y passer plus de temps.
Pour les commerçants ensuite, encourager un dialogue ouvert et constructif avec les bailleurs, pour des intérêts communs et visant à satisfaire les exigences des deux parties,
En fin de compte les commerçants doivent trouver dans les centres commerciaux des conditions d’exploitation satisfaisantes.
Pour les développeurs de sites commerciaux, Il faudrait parfois revenir à quelques principes basiques pour assurer le succès des nouvelles surfaces commerciales :
    •    S’assurer de la qualité de la zone de chalandise,
    •    Résister parfois aux insistances des élus pour proposer un merchandising cohérent, puissant, moderne, créatif mais bien adapté quand même à la composition réelle de la zone de chalandise,
    •    Tenir compte de la concurrence et travailler la complémentarité commerciale,
    •    Etre attractif et mériter le déplacement du consommateur,
    •    Veiller à l’accessibilité, aux transports en commun sans oublier que l’automobiliste reste prédominant dans notre modèle économique.

On n’atteindra pas le bout du tunnel si tous collectivement nous ne remettons pas fondamentalement en cause nos comportements et nos certitudes d’avant la crise.
Bonne nouvelle !! La potion magique existe, c’est un mélange de confiance, d’optimisme, de créativité et de réalisme.

Mots-clés : Mapic
Business Immo