Bureau

"Londres restera une destination clé, mais la Grande-Bretagne va inévitablement souffrir des incertitudes...

Mike Atwell © CBRE

... entourant sa situation politique, les investisseurs se positionnant dans une « wait and see approach ». Comme il y aura toujours autant de capitaux cherchant à s’investir dans l’immobilier « core », et davantage de questionnements entourant les destinations et produits moins « prime », la France et l’Allemagne, qui sont les 2 grands marché phare en Europe continentale, pourraient tirer profit de la situation", déclare Mike Atwell, executive director CBRE Capital Markets.

Sur le même thème