Bourse / Finance

Le Grand Paris : la valse fiscale de son financement !

Le projet du Grand Paris, annoncé par le Président de la République en juin 2007 est un projet ambitieux visant à transformer d’ici 15 ans l’agglomération parisienne en une grande métropole capable de rivaliser avec Londres, New York, Tokyo, Shanghai ou encore Hong Kong. Adopté cet été dans son principe par le Parlement (loi n° 2010-597 sur le Grand Paris du 3 juin 2010), le projet fait actuellement l’objet d’une consultation publique qui se terminera fin janvier 2011. Cette consultation devra départager les deux projets concurrents de transports en Ile-de-France. Le premier projet dit de la « Double Boucle » a les faveurs du gouvernement et porte sur près de 150 km de nouvelles lignes de métro, avec environ 42 nouvelles gares créées et une liaison rapide entre les deux aéroports parisiens. Le second projet « Arc Express » plus modeste est présenté par le conseil régional d’Ile-de-France et envisage la création d’un métro rapide de près de 60 km destiné à faciliter les transports de banlieues à banlieues

Selon les projets, les besoins d’investissements en infrastructures de transports s’élèvent de 10 milliards à environ 24 Mdse jusqu’en 2025. Dans le contexte économique (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives
Mots-clés : Grand Paris, PLFR, Gilles Carrez