Territoires

Euro Disney - Christophe Giral

Notre stratégie en matière de développement immobilier touristique s’inscrit selon deux axes majeurs connexes : assurer le développement de la destination touristique Disneyland® Paris, s’associer à des partenaires de premier plan pour ce qui concerne nos activités périphériques ou complémentaires, et imaginer nos futurs aménagements pour ce qui concerne nos actifs d’exploitation.

Une stratégie immobilière en ligne avec la poursuite du développement de la première destination touristique européenne

Pour ce qui concerne le développement de notre cœur d’activité, les parcs à thème de Disneyland® Paris, nous allons continuer à investir régulièrement dans de nouvelles attractions et de nouveaux spectacles, au sein d’actifs immobiliers « high-tech » conçus sur-mesure pour enrichir l’expérience immersive de nos visiteurs. Le parti pris est de travailler selon une architecture de divertissement pour laquelle le souci de la qualité et du détail prédomine. Ces immeubles, bien loin des considérations tertiaires habituelles, relèvent pourtant d’une méthodologie originale : comment créer un environnement, un dimensionnement de l’actif qui soit propice à la théâtralisation des espaces et au confort des utilisateurs, tout en permettant une organisation fonctionnelle flexible au sein de l’immeuble…

La destination touristique s’appuie également sur des partenariats solides, notamment en matière immobilière, dans le cadre des développements des activités périphériques aux Parcs à thème. Ceci à l’exemple de Disney Village, notre centre de divertissements urbain où nous allons continuer à travailler à l’adjonction de concepts uniques ou originaux de loisirs, de restauration et de boutiques, notamment avec des tiers investisseurs et/ou opérateurs, de manière à poursuivre sa diversification et à renouveler son offre en complément de nos propres concepts Disney. Une véritable vitrine européenne pour des concepts commerciaux innovants qui souhaiteraient bénéficier de flux annuels supérieurs à ceux des Champs-Elysées !

Par ailleurs, les hôtels Disney (5 800 chambres), fort d’un taux d’occupation moyen annuel bien au-delà des moyennes nationales constatées, se sont vus renforcés ces dernières années, par le développement par des tiers investisseurs/opérateurs, de plus de 2 000 chambres d’hôtels et résidences de tourisme, ce qui place Val d’Europe au 5e rang français de par l’inventaire homologué. Ces partenariats immobiliers sont stratégiques en ce qu’ils nous ont permis non seulement de constituer une offre diversifiée et redimensionnée de la réceptivité de notre site, mais aussi de pouvoir envisager des synergies marketing, commerciales, opérationnelles ciblant des marchés européens à fort potentiel. Nous avons la possibilité à terme de développer progressivement notre parc hôtelier jusqu’à 14 700 chambres supplémentaires.

Le tourisme d’affaires est une activité complémentaire au tourisme familial que nous accueillons à Disneyland® Paris. Nos deux centres de convention, auxquels s’ajoutent des chapiteaux et structures éphémères, totalisent 23 500 m² de surfaces permettant de célébrer les grands rendez-vous professionnels qui ponctuent la vie des collaborateurs (depuis un conseil d’administration jusqu’à un lancement de produit regroupant plusieurs milliers de congressistes). D’autres projets pourraient voir le jour. Cela permettrait de doter l’Ile-de-France d’autres équipements stratégiques capables d’attirer les très grands événements d’entreprises à Val d’Europe, tout en s’appuyant sur la logistique et les actifs aujourd’hui présents sur notre site.

Euro Disney : ré-inventer l’immobilier d’exploitation

Notre parc immobilier d’exploitation est très atypique car mono-site (une seule unité de lieu pour les 14 200 salariés d’Euro Disney), regroupant des immeubles très diversifiés dans leur nature et leur usage, et où l’activité est ininterrompue tous les jours de l’année, 24 heures sur 24. Par exemple, peu de personnes imaginent l’intensité des interventions de nettoyage ou de maintenance qui sont réalisées chaque nuit, lorsque les parcs sont fermés au public.

Les coulisses des Parcs hébergent ainsi l’essentiel de notre immobilier d’exploitation permettant toute la logistique et l’organisation de la première destination touristique européenne, avec tout le savoir-faire propre au secteur touristique au sens industriel du propos : il n’est pas question, par exemple, de servir chaque année plus de 30 millions de repas sans disposer de process éprouvés ne laissant aucune place à l’approximation. Nous sommes également une entreprise de spectacle qui, par nature, intègre une dimension éphémère et événementielle nécessitant une autre échelle temps d’analyse, et donc des structures temporaires devant permettre de répondre aux besoins ponctuels de nos artistes et techniciens du spectacle. Il faut ajouter à cela la problématique particulière inhérente à plus de 500 métiers différents, dont les besoins et contraintes sont très variés et qui nécessitent la définition de standards en matière de poste de travail par typologie de métier.

Afin de pouvoir faire face à nos enjeux futurs liés à l’accroissement de la masse critique de nos activités et de nos développements en cours, nous avons récemment créé une Direction Immobilière unique, dédiée à l’ensemble de ces actifs d’exploitation. Le momentum ainsi mis en œuvre nous permettra de répondre à nos enjeux fonctionnels et organisationnels en capitalisant sur notre culture d’entreprise, et notamment sa richesse internationale (plus de 100 nationalités, 20 langues parlées). Une sorte de «campus européen Disney» pour lequel nous travaillerons avec des acteurs immobiliers de premier plan. La magie se crée aussi dans les coulisses !

Article réalisé dans le cadre d'un hors-série dédié à Business Village de Val d'Europe.