Bureau

« Les banques françaises ont publié des résultats semestriels satisfaisants et leur contribution au marché de la dette s’accroît en cette deuxième moitié de l’année...

Face à cela, le marché du financement de l’immobilier commercial se réouvre progressivement. » C’est ce qu’a déclaré Philippe Deloffre, directeur du département Debt Advisory de CB Richard Ellis, dans la dernière étude sur le marché de la dette immobilière. L’analyse relève que le marché de la dette hypothécaire a observé « une certaine détente pour le financement sur des actifs de qualité pendant le 3e trimestre, mais s’est refermé au 4e trimestre 2010, ne mettant la liquidité qu’à la disposition des clients possédant un trackrecord substantiel au sein de l’institution financière ».