Bureau

Usage(s)

En direct du Simi (Paris) - Le XXIe siècle sera-t-il celui de la fin de la propriété au profit de l'usage ? La question n'aura sans doute jamais été si saillante qu'aujourd'hui dans une industrie concernée au premier chef, j'ai nommé, l'industrie immobilière. Une industrie qui met logiquement la pierre, cet actif tangible, palpable, mesurable et donc négociable, au centre de ses préoccupations. À l'heure où la dématérialisation a envahi nos vies et où chaque secteur économique a son « Uber », le temps est venu de se poser cette question.


Alors que les sachants pronostiquent la fin du bureau, que les professionnels de l'immobiliers se gargarisent de collaboratif et que les entreprises considèrent le bien-être de leurs collaborateurs comme l'équivalent d'un indicateur financier, où va se nicher, aujourd'hui et plus encore demain, la valeur ?

À cette deuxième interrogation fondamentale, une réponse, une seule, la même encore et encore : dans l'usage. Ou plutôt les usages que les dignes représentants de l'industrie immobilière font du territoire et de l'immeuble, cet actif qui mute au gré des besoins. Hier bureau, il se transforme en logement ou en hôtel tout en se réservant le droit, demain, de changer encore de 
destination sans traumatisme aucun. Cela s'appelle la réversibilité, l'industrie immobilière va devoir apprendre à vivre avec. Et c'est tant mieux. 


Cette nouvelle donne sur le marché de l'immobilier commercial ne doit pas effrayer. Bien au contraire... Elle est synonyme de tant d'opportunités pour les nouveaux acteurs et d'autant de gageures pour les grands barons qui ne manquent pas d'audace pour se réinventer. Cette mutation, cette nouvelle équation qui n'est pas propre à notre secteur, ne doit pas inquiéter. Juste inspirer...

À nous, aujourd'hui, elle nous inspirera – une fois n'est pas coutume – cette petite citation du grand Aristote, vieille de 2 500 ans : « la richesse consiste bien plus dans l'usage que l'on en fait que dans la possession ». On ne vous en dira qu'une chose : « faites-en bon usage ».

> Pour commander le magazine 131, cliquez ici

> Pour consulter en ligne les articles du magazine 131, cliquez ici.

Mots-clés : Uber, Réversibilité, Bi#131, Simi