Logement

-2 % - C’est la baisse du prix des logements au Royaume-Uni envisagée, pour 2011, par la RICS.

« Alors que la valeur moyenne du prix des logements va continuer de chuter dans les prochains mois, la baisse de l’offre pourrait stabiliser le marché avant le mois de juillet, avec des prix qui pourraient repartir à la hausse durant la dernière partie de l’année. Londres et le Sud-Est vont continuer à être plus performants que le reste du Royaume-Uni », indique l’étude. Pour ce qui est des ventes, le chiffre devrait avoisiner les 900 000 sur l’année, avec une accessibilité aux financements hypothécaires continuant à être la pierre d’achoppement de l’activité du marché. En 2010, environ 36 000 logements ont été repris par les organismes de crédit, mais la RICS estime que leur nombre devrait baisser pour atteindre 33 000 en 2011. « Il faut s’attendre à une nouvelle année de difficile pour les primo-accédants désirant devenir propriétaires », anticipe Simon Rubinsohn, chief economist de la RICS.