Carrières

Yes Future

© Business Immo

Jeudi prochain se tiendra, au palais des Congrès de la porte Maillot, la 6e édition du Forum des métiers de l’immobilier organisé par Business Immo et la Fondation Palladio. Ce rendez-vous traditionnel, qui préfère célébrer l’emploi et la formation plutôt que de flatter les egos, fédère cette année plus de 60 entreprises, écoles et universités qui en ont compris tous les enjeux.

Cette année, le Forum va mettre en exergue le poids des métiers de l’immobilier et de la ville dans l’économie française avec les résultats du premier baromètre réalisé par le cabinet EY. Sans dévoiler les grandes lignes de cette enquête inédite, à laquelle se sont associés Business Immo et la Fondation Palladio, on y apprendra que les huit grands secteurs de l’immobilier et de la ville représentent 10 % du PIB français et 2,1 millions d’emplois. C’est pratiquement autant que le tourisme et l’agroalimentaire réunis. Ces deux indicateurs devraient à eux seuls suffire à sortir les politiques de leur cécité vis-à-vis de l’industrie immobilière. Surtout si l’on fait de l’emploi – non délocalisable et encore moins fictif  – la pierre angulaire de son programme politique. Bertrand de Feydeau, président de la Fondation Palladio, assure à juste titre dans les colonnes de notre hors-série diffusé au Forum, que « la construction de la ville est un vrai relais de croissance ». Les entreprises exposantes en sont l’illustration.

L’autre tendance attendue du Forum sera l’irruption du digital et du numérique dans la fabrique de la ville. La révolution digitale bouleverse d’ores et déjà toutes les stratégies des acteurs publics et privés. Demain, elle va toucher un métier sur deux dans l’immobilier et entraîner inévitablement un besoin supplémentaire de formations, initiale et continue. On est sorti de l’économie de la rente. 

> S'inscrire au Forum des métiers de l'immobilier
> Consulter le programme du Forum