Hôtels/Loisirs

« On n'est pas du tout en train de faire un palace. On est en train de faire un endroit qui va être au cœur de la culture mondiale »

C’est ce qu’a notamment déclaré Alexandre Allard pour défendre son projet sur l’Hôtel de la Marine à Paris qui suscite de vives critiques. L’ancien propriétaire de l'hôtel de luxe parisien le Royal Monceau, depuis repris par un fonds du Qatar, est sorti de son silence pour fustiger ceux qui veulent mettre le patrimoine de l'Etat "dans la naphtaline". « C'est un débat entre les Anciens et les Modernes", a considéré, dans un entretien à l'AFP, Alexandre Allard ». (Avec l'AFP)