Hôtels/Loisirs

Performances hôtelières en France : « un début d’année encourageant » selon Deloitte

En partenariat avec

« L’année 2011 débute sur les chapeaux de roue. A Paris et en province, les hausses de RevPAR sont conséquentes grâce à une augmentation conjuguée des taux d’occupation et des prix moyens. » C’est ce qui ressort de l’étude du cabinet Deloitte, sur les « Performances hôtelières en France ». Le cabinet nuance néanmoins son propos. « A l’exception de Paris et de quelques grandes villes de province, le niveau d’activité demeure modéré, avec un taux d’occupation inférieur à 50 % pour l’hôtellerie haut-de-gamme et milieu-de-gamme. La croissance est plus prononcée pour l’hôtellerie haut-de-gamme (4/5*) et 3*. » Parmi les villes qui affichent des hausses spectaculaires : Lille, Lyon, Angers et Metz. Parmi celles qui affichent un recul de leur RevPAR : Aix-en-Provence, Nantes, Nice et Marseille. Malgré ce bon début, Deloitte anticipe sur un éventuel impact négatif « d’une croissance modérée dans la zone Euro et en France, du poids de la dette publique française pouvant affecter l’économie nationale et de la lente diminution du taux de chômage » sur les hôtels économiques et 2*.
 

Mots-clés : RevPAR, Deloitte