Territoires

Allemagne : la prometteuse

L'Allemagne se distingue, d’abord des deux autres grands marchés européens, par son fédéralisme et donc par la coexistence de plusieurs centres d’affaires. Munich, Düsseldorf, Francfort et Hambourg représentent autant de pôles tertiaires tandis que Berlin affiche une franche dimension commerciale. L’Allemagne se distingue également par la vigueur de son PIB avec une croissance de 3,5 % en 2010 quand la Grande-Bretagne et la France font, respectivement, 1,7 et 1,6 %. Pour 2011, les économistes tablent encore sur une croissance de 2,7 à 2,8 % de l’autre côté du Rhin tandis que Paris et Londres délivreraient au moins 1 à 1,5 point de moins. Championne des exportations, l’Allemagne s’inscrit aujourd’hui dans une très bonne posture pour redistribuer du pouvoir d’achat après, sous le poids de la réunification, une décennie de politique d’austérité. Cette confiance économique impacte directement les marchés immobiliers allemands. C’est, en Europe, la destination la plus sérieuse et la plus solide pour les investisseurs immobiliers. C’est également la place la mieux orientée pour créer des emplois de bureaux et générer de nouveaux mètres carrés tertiaires, le marché utilisateur le plus sûr.