Le commerce et la ville : je t'aime moi non plus

Le commerce est souvent le reflet de la santé et l’attractivité d’un territoire. La rédaction de Business Immo lui consacre un dossier en trois volets.

D’abord, le commerce de centre-ville avec une enquête sur les fractures et les disparités qui se font jour particulièrement dans les villes de taille moyenne. S’ils restent attachés à leur commerce de centre-ville, les élus locaux en comprennent souvent mal les enjeux. Le sujet est pris aussi très au sérieux par le gouvernement qui vient de recevoir un rapport avec 16 propositions pour le revitaliser. Pour éviter le délitement, investisseurs et enseignes n’ont pas attendu pour trouver des solutions sur le terrain.

Ensuite, ces entrées de ville symboles de cette France moche, échecs urbains mais réussites commerciales. Opérateurs immobiliers et élus locaux peuvent-ils redessiner ces zones commerciales sans casser la poule aux œufs d’or ? Quelles sont les clés pour renouveler le commerce de périphérie ?

Enfin, dernier volet de notre enquête : ces nouvelles destinations retail où nous mettons la focale sur deux tendances. Le commerce a le droit de citer en banlieue et les investisseurs en quête d’un juteux TRI y trouvent leur compte en co-producteurs avec la puissance publique. Le flux est le meilleur ami du commerce. Et ce flux est naturellement abondant dans les gares. La SNCF en a saisi tout l’enjeu, les investisseurs immobiliers tous les intérêts.

En préambule, Jérôme Le Grelle, président du cabinet de conseil Convergences-CVL et observateur avisé du monde du commerce, revient sur cette relation entre le commerce et la ville et nous en livre les enjeux et les défis.

Dossier mis à jour le 22 décembre 2016