Investissement

Point Marché 2012 - Immobilier d'entreprise

Une étude produite par

La crise du système financier continue de produire ses effets sur l’économie réelle. Si comme le souligne l’INSEE, « les prévisions sont affectées d’un degré inhabituel d’incertitude, et sont soumises à de nombreux aléas », les espoirs d’une reprise rapide, durable et générale de l’activité économique se sont éloignés à l’été 2011. Ainsi, en France, après une croissance de 1,4 % en 2011, la prévision pour l’année 2012 s’établit à 0,6 %. La forte incertitude et la perte de confiance des agents économiques ont un effet récessif sur l’économie et nuisent à l’investissement, déjà contraint par les difficultés rencontrées par le secteur bancaire. Parallèlement, les mesures d’austérité budgétaire, rendues nécessaires par l’ampleur des déficits, restreignent les dépenses publiques et pèsent sur les ménages.

Source : Keops